• Chers visiteurs,

     

    Un petit message pour vous signaler que ce blog fermera courant septembre.

    Peu à peu je vais déménager mes articles et les supprimer ici.

    Vous pourrez retrouver toutes les ressources en cliquant sur le logo

    Fermeture progressive


    8 commentaires
  • La méthode Pilotis propose en période 5 l'étude de l'album Le cerisier. Une fois n'est pas coutume, vous trouverez chez ma collègue Chat-Noir d'excellentes ressources autour de ce magnifique album, comme par exemple des fiches de compréhension, le jeu des couleurs, la recette du clafoutis aux cerises, des idées en arts visuels. Elle propose également une mise en réseau littéraire terriblement riche et intéressante qui donne envie d'acheter tous les livres dont elle parle.

    De mon côté, je rajouterai quelques petites bricoles à son travail déjà très riche :

    Tout d'abord, les étiquettes que j'ai l'habitude d'utiliser pour le mur de mots

    Le cerisier

    Le cerisier

     

    Ensuite, le thème de cette année étant "Voyages autour du monde", avec notre ami le Loup, nous allons découvrir les pays d'Asie, puisque le cerisier est souvent associé au Japon. Pour faire le lien, j'utiliserai l'album Le grand-père qui faisait fleurir les arbres, et nous lirons ensuite toute une sélection d'albums sur le thème de la Chine ou du Japon, dans lesquels les enfants retrouveront des contes, des structures répétitives et des accumulations.

    Nous regarderons aussi le superbe dessin animé de Miyazaki : Mon voisin Totoro, que j'adore, et qui colle vraiment bien avec les thèmes abordés : le Japon bien entendu, mais également le temps qui passe, puisque Mei et Satsuki attendent impatiemment le retour de leur maman hospitalisée. De plus, elles guettent l'évolution des graines offertes par Totoro, tout comme Maribelle qui surveille chaque jour son petit cerisier.

    Le cerisier

     

    Enfin, je rajoute les textes individuels à lire à la maison : ils reprennent les mots-outils, les mots importants, et proposent des phrases nouvelles pour s'entraîner à relire ces mots. Merci à ma collègue Madame B. !

    Le cerisier

    Le cerisier

    Le cerisierLe cerisierLe cerisier

    Images

     

    Le cerisier

    Le cerisier

    Le cerisier

    Le cerisier

    Le cerisier

    Le cerisier

    Le cerisier


    16 commentaires
  • Après avoir travaillé avec le petit album à structure répétitive Cat and Mouse : Meet the animals, j'ai été bluffée car mes élèves, pour répondre à la question "what's that ?", ne se contentaient pas d'utiliser un seul mot, mais la phrase-réponse complète "it's a ..."

    C'est pourquoi j'ai commencé un autre album de la même collection : Learn the colours. On retrouve toujours les deux personnages Cat et Mouse, et une fois encore, une structure répétitive que les enfants retiennent facilement. Autre point appréciable, les dialogues se trouvent sur un CD, ce qui permet aux enfants d'entendre l'anglais parlé avec un autre accent que l'accent moisi de la maitresse un vrai accent anglais.

    Cat and Mouse : Learn the colours

    Je vous propose des flashcards pour réinvestir le vocabulaire de cet album. Rien de bien original, il suffit de demander aux enfants "what is it ?" ou "what's that ?" ou "what colour is it ?", et de les inciter à répondre par la phrase "it's a ........ balloon" (ai-je besoin de préciser qu'il faut remplacer les points de suspension par la couleur adéquate ?)

     

    D'autres ressources sont disponibles chez Anyssa de la Classe des Gnomes, chez Chat-Noir, ainsi que chez Brown Bear du blog Storytelling 2 allez y jeter un oeil !

    Cat and Mouse : Learn the colours

    Cat and Mouse : Learn the colours

     

     

    Cat and Mouse : Learn the coloursCat and Mouse : Learn the coloursCat and Mouse : Learn the colours

    Images

    Cat and Mouse : Learn the colours

    Cat and Mouse : Learn the colours


    12 commentaires
  • Voici deux petites fiches à utiliser en début d'année pour se présenter.

    Je vous laisse le format modifiable powerpoint afin que vous puissiez adapter. Les polices utilisées sont : Mrs Chocolate, Saint Andrew des Kiwis, Amandine, Simple Ronde et Berlin Sans FB. Vous trouverez une version "fille" et une version "garçon".

     

    Se présenter

     

    Se présenter

     

    Ajout du 6 mars 2015

     

    Mes élèves vont écrire une lettre individuelle à nos correspondants (jusqu'à présent, nous nous sommes écrit des lettres collectives), et j'ai pour cela pensé à leur faire écrire un portrait chinois. Pourquoi ? Parce que je suis fourbe et que je voulais au passage, leur faire manipuler leur classeur de vocabulaire pour qu'ils continuent à se l'approprier. Il faudra donc qu'ils complètent leur propre portrait chinois en choisissant dans la partie lexique du classeur une catégorie, et à l'intérieur de cette catégorie, un mot qui leur plait.

    Sur la partie gauche de la feuille, ils écriront une présentation plus classique, genre "Je m'appelle Helmut, j'ai 6 ans, j'habite à Fort-de-France" (ouh la, j'ai besoin de soleil moi ...)

    Se présenter

    Se présenter 

    Se présenterSe présenterSe présenter

    Images

    Se présenter

    Se présenter

    Nancy Everts

    Se présenter

     


    9 commentaires
  • L'an dernier j'ai été inspectée et l'inspectrice m'a dit que j'étais parfaite m'a suggéré de mettre en place un outil qui permettrait aux enfants de garder une trace du travail en vocabulaire. Dans l'idée, les élèves devraient s'approprier cet outil, que ce ne soit pas juste des fiches faites par l'enseignant, qu'ils collent et ne réutilisent plus. J'ai cogité, réfléchi, retourné le problème dans tous les sens, eu des insomnies de ouf ... Quel support : cahier, porte-vues, classeur ? Quel classement ? Alphabétique, thématique ? Les élèves écrivent-ils, dessinent-ils les mots ?

    Au bout d'un moment, j'en ai eu marre de tergiverser, alors ma collègue et moi on s'est lancées, on fera des réajustements si besoin, en fonction des retours que nous ferons les collègues de CE1 et de cycle 3, puisque cet outil est destiné à être enrichi tout au long de la scolarité de l'élève.

    Le support : on a fait avec les moyens du bord, vu qu'on n'avait plus de sous pour commander, donc : grand classeur, avec intercalaires home made : des feuilles de couleur rigides glissées dans des pochettes transparentes. On ajoute des feuilles en fonction des besoins.

    Le classement : je n'ai pas pu me décider. Alors il y a 3 parties :

    --> "lexique" : les mots seront rangés par thèmes (animaux, fruits, légumes, plantes, couleurs ...), on colle un cadre d'en-tête en haut de chaque feuille de classeur. Tout au long de l'année, au fil des textes de lecture par exemple, les mots du mur de mots trouveront leur place dans cette partie. On en profitera pour enrichir les champs lexicaux en demandant aux enfants quels autres mots ils connaissent sur ce thème. On pourra également procéder à la recherche du mot étiquette à partir de plusieurs mots donnés. On rangera aussi les feuilles du classeur qu'ils avaient en maternelle, ainsi ils peuvent continuer à travailler avec ce référent.

    --> "dictionnaire" : les étiquettes seront collées en fonction de la première lettre (les A ensemble, les B ensemble, les C ensemble, je continue ou vous voyez ?) En haut à droite de chaque feuille, on colle une étiquette avec la lettre. Cette année c'est moi qui l'ai fait parce qu'on était un peu speed, mais l'an prochain, je le ferai faire en début d'année, cela permettra une activité de reconnaissance des lettres et de révision de l'alphabet. Cette partie est pratique pour la production d'écrits, quand un enfant a besoin de retrouver l'orthographe d'un mot. Alors bien entendu, ce n'est pas réellement dans l'ordre alphabétique, puisqu'on ne prend en compte que la première lettre.

    --> "grammaire" : en CP, on se contentera de verbes, noms, adjectifs, déterminants. Quelques étiquettes-mots du texte de la semaine seront triées selon leur nature grammaticale. A l'intérieur de la partie "noms", on entourera les étiquettes des noms féminins en rose, celles des noms masculins en bleu (et inutile de me sauter à la gorge, je sais que c'est cliché, mais ce code a été choisi avec les élèves)

    Faire écrire ou coller des étiquettes ? J'ai opté pour des étiquettes. Ce serait mieux, c'est vrai, si les élèves écrivaient et dessinaient. En fin d'année ce sera peut-être possible, mais là, l'écriture pour certains n'est vraiment pas lisible et les dessins pas franchement reconnaissables ... Je vais commencer comme ça, ça évoluera peut-être.

    Comment choisir les étiquettes ? Lorsque nous découvrons un texte en lecture, j'affiche sur un mur de mots de grandes étiquettes collectives, qui sont une aide à la lecture et à la production écrite. Nous gardons ces étiquettes affichées toute une période, puis je les enlève. Afin d'en garder une trace, je réalise une version miniature pour le classeur de vocabulaire. Chaque semaine, les enfants collent donc les étiquettes des mots importants dans la partie lexique (ils choisissent la bonne catégorie), et dans la partie dictionnaire (prévoir donc deux exemplaires). Quand, dans le texte, on a plusieurs mots appartenant au même champ lexical, je demande aux enfants d'enrichir ce champ avec les mots qu'ils connaissent. Je note leurs propositions, puis je fabrique des étiquettes. La semaine suivante, ils collent les étiquettes, qui sont mélangées aux mots importants du nouveau texte. Ils doivent donc les trier pour les placer dans la bonne catégorie.

     

    Quelques photos et un petit bilan

    Le classeur de vocabulaire

    Le classeur de vocabulaire

    Le classeur de vocabulaire

    Le classeur de vocabulaire

    Le classeur de vocabulaire

    Le classeur de vocabulaire

    Le classeur de vocabulaire

    Le classeur de vocabulaire

    Le classeur de vocabulaire

    Les enfants sont ravis de se servir de cet outil, dans lequel ils gardent une trace de tous les mots importants que nous avons rencontrés en lecture sur albums (on se limite aux mots de la lecture pour le moment mais on peut aussi étendre le principe aux mots importants en découverte du monde, aux mots nouveaux appris lors d'une sortie, tout est possible !). Ils y ont recours lors des productions d'écrits, cela les rend bien plus autonomes. Chaque semaine ils réclament de nouvelles étiquettes, ils adorent ça. Les plus rapides vont donner un coup de main à ceux qui ont des difficultés. Ils apprennent à être plus soigneux et organisés. Cela a aussi permis à mon élève très très en difficulté de réviser les lettres de l'alphabet.

    Pour ma part je suis très satisfaite de cet outil que je mettrai en place bien plus tôt avec mes élèves de l'an prochain.


    37 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires